MAROC

Le nom français Maroc dérive quant à lui de la prononciation portugaise de Marrakech, Maroc, ville du centre du pays fondée en 1062 et qui fut la capitale de trois dynasties (celle des Almoravides, des Almohades et des Saadiens). De cette prononciation dérivent également Marruecos (en anglais), Maroc (en suédois), Maroc (en anglais), et Marokko (et allemand, norvégien et néerlandais), les Persans l’appelant eux Marakech. Les Turcs l’appellent Fas qui vient du nom de l’ancienne capitale du Maroc sous les dynasties mérinide, Wattasside et alaouite (avant 1912), Fès. Dans l’Antiquité, les Grecs appelaient les habitants de la région les Maurusiens. À partir de cette appellation, la région composée du Maroc et de l’Algérie occidentale fut connue sous le nom de Maurétanie (à ne pas confondre avec la Mauritanie). La région fut par la suite divisée en deux Maurétanies provinces par les Romains : la Maurétanie Tingitane avec Volubilis pour capitale (ancienne cité berbère d’Oulil) et la Maurétanie Césarienne avec Cesarea (Tipaza) pour capitale (centre et ouest de l’Algérie). Le Maroc était le pays où les Grecs anciens situaient le mythique jardin des Hespérides.

Le Maroc était connu sous le nom de Royaume de Marrakech sous les trois dynasties qui avaient cette ville comme capitale, puis sous le nom de Royaume de Fès sous les dynasties qui résidaient à Fès. Sous la dynastie des Alaouites, le Maroc était également appelé Empire chérifien. Cette appellation, très utilisée avant 1956, l’est restée de nos jours en référence au souverain alaouite, descendant du prophète de l’islam Mahomet, qualifié de « cherif » c’est-à-dire noble. Au xixe siècle, les cartographes européens mentionnaient toujours un « Royaume de Maroc » en en indiquant l’ancienne capitale « Maroc » (pour Marrakech). À l’indépendance, le pays prit le nom officiel de Royaume du Maroc et le sultan Mohamed ben Youssef en devint le roi sous le nom de Mohamed V.

This slideshow requires JavaScript.

 

Post Author: Joaquin Ayllon,en